1 centime d'euro par km : des Français inventent le train le moins cher du monde
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
1 centime d’euro par km : des Français inventent le train le moins cher du monde
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  27/05/2021 17:00
1 centime d'euro par km : des Français inventent le train le moins cher du monde

Initié par des étudiants d’écoles d’ingénieurs, le projet de transport public futuriste Urbanloop s’apprête à tenter de battre le record du monde de la plus faible consommation énergétique pour un véhicule autonome sur rails.

Pas rapide, mais pas cher. L’histoire est belle et elle ne fait que commencer. Après quatre années de développement, le concept de transport public électrique imaginé par les élèves d’écoles d’ingénieurs du Grand Est, intitulé Urbanloop, s’apprête à tenter de battre le record du monde de la plus faible consommation énergétique pour un véhicule autonome sur rails. Objectif de ce concept de capsules électriques sans batterie : passer sous la barre du 1 centime d’euro du kilomètre. Pour marquer les esprits, l’Urbanloop ambitionne d’atteindre ainsi les 60 km/h afin d’afficher sa capacité à transporter du public sur un kilomètre en une minute pour moins d’un centime d’euro. De quoi susciter l’intérêt de nombreux acteurs publics en France et pas seulement. Pour preuve, le projet a été retenu pour intégrer les innovations qui pourraient accompagner les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

Pour briguer le titre de transport public le plus économique au monde, l’Urbanloop a été conçu en rupture avec les modes de transport de masse développés jusqu’à présent. Grâce à son concept de capsules intelligentes et interconnectées, dont la capacité ne dépasse pas deux voyageurs, Urbanloop traque la moindre perte d’énergie et peut ainsi afficher des performances économiques et écologiques inégalées.

Aucune description de photo disponible.

Si, en soit, faire rouler des capsules sur un rail enfermées dans un tube n’est pas  révolutionnaire et rappelle l’hyperloop du patron de Tesla, Elon Musk, parvenir à faire circuler sans risque des milliers de ces engins sur un réseau interconnecté avec un temps d’attente par station ne dépassant pas une minute est une véritable prouesse. Ce tour de force est rendu possible grâce à l’intelligence artificielle et aux talents des petits génies de l’université de Lorraine et de neuf écoles associées (encadrés par leurs enseignants-chercheurs). Rendez-vous donc pris vendredi 28 mai sur le site de la Tomblaine en Meurthe-et-Moselle où le projet Urbanloop dispose d’une boucle d’essais de six kilomètres. Qui sait, c’est peut-être l’avenir du concurrent de la SNCF qui se dessine.

train Transports en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !