Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Urinoir robot

    Retenez-vous, cet urinoir peut recharger votre smartphone !

    Incroyable mais vrai : des chercheurs britanniques ont inventé une machine qui transforme l’urine en électricité. Non seulement ça marche, mais en plus ça nettoie ! Alors, soulagé ?

    Jusque-là, on pensait que l’urine était un truc qui servait à peu près à rien, si ce n’est de stresser lors d’examens médicaux. Mais ça, c’était avant. Des chercheurs de l’université anglaise de Bristol ont créé un urinoir révolutionnaire qui récupère le liquide et le transforme en électricité.

    « Six centilitres seulement permettent de recharger un téléphone pendant six heures. »

    6cl de pipi = 3h de communication. Cette invention, que Marcel Duchamp n’aurait probablement pas reniée, consiste en réalité en une machine composée de piles à combustion microbienne : chacune des piles renferme en son sein des bactéries qui se nourrissent de l’urine et produisent des électrons. La machine collecte ces électrons et les transforme en énergie. Côté utilisation de base, on peut alimenter des ampoules ou recharger un téléphone portable. Et c’est vraiment fou : six centilitres seulement permettent de recharger un téléphone pendant six heures ou d’appeler pendant trois heures. Tentés de pousser leur trouvaille plus loin, les chercheurs ont donc mené des tests grandeur nature au festival rock de Glastonbury, en 2015 et 2016.

    Électripipi, une énergie… propre !

    175 000 festivaliers ont permis de démontrer que non seulement l’urinoir fonctionne, mais aussi que les machines, en plus de produire des watts, nettoient l’urine. De tels dispositifs pourraient alors résoudre deux problèmes dans des endroits où le manque d’infrastructures est criant, comme les bidonvilles ou les camps de réfugiés par exemple. Oxfam, l’ONG luttant contre la pauvreté, et la Fondation Bill Gates ont d’ailleurs annoncé leur intention d’en installer dans des camps en Afrique. Principal argument : le très faible coût de production puisqu’une pile coûte à peine plus d’un euro. Quand on y pense, une telle invention pour remplacer les centrales nucléaires ne pouvait venir que d’Angleterre, le royaume des buveurs de bière…

    power Pee Glastonbury

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.