Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Suede office sex à la mairie

    Une pause sexe au boulot ? Les fonctionnaires suédois vont dire OUIIIII !

    Parce que une vie sexuelle épanouie participe à votre bien-être et que la natalité est faiblarde au pays d’IKEA, un élu propose d’offrir une heure hebdomadaire aux agents municipaux pour retrouver leur conjoint. En heure sup(er) !

    La vie des fonctionnaires ne vous emballe pas des masses ? Vous pourriez changer d’avis : Per-Erik Muskos, conseiller municipal de la ville d’Övertorneå aimerait mettre en place une « pause sexe » rémunérée pour les 550 employés de la commune. Cela va un peu plus loin que la traditionnelle pause Fika combinant café/pâtisserie mais, dans une interview au New York Times, le conseiller rappelle le nombre « d’études qui montrent que le sexe contribue à rester en bonne santé ».

    Suede sous la couette

    Redonner de la place pour la vie sexuelle. Si la Suède est bien connue pour être le pays des droits sociaux et du bien-être institutionnel, cette mesure va quelques centimètres plus loin que d’habitude. Pourtant Muskos déclare que faire l’amour est devenu « une denrée rare dans de nombreuses relations longues. La vie quotidienne est devenue stressante, les enfants sont à la maison, il faut s’en occuper. Cela pourrait être l’occasion pour les parents d’avoir du temps rien qu’à eux. » C’est donc plus pour booster la natalité (défaillante en Suède) qu’arrive cette proposition de loi. Le sexologue Malin Hansson s’est rapidement déclaré enthousiaste proposant de le généraliser à tous les travailleurs. Vous êtes chauds ?

    Célibataires mal lésés. Ne quittez pas le bureau tout de suite, la motion ne sera votée qu’au printemps prochain par les 31 membres du conseil municipal et, si elle fait beaucoup parler en Europe, aucun candidat ne parle d’importer la proposition pour le moment en France. Quant à savoir si l’heure sera bien utilisée pour consommer et comment feront les célibataires, Muskos explique que ce n’est pas le problème : « Ils pourront se promener s’ils veulent. » Oui, après tout, point de vue santé, c’est le jeu de jambe qui compte.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.